Régions

Les Welches sous l’éteignoir?

Peu représentés, les Romands jouent gros dimanche à Bienne. Sous l’œil bienveillant du maire.
1
Bienne devant cette interrogation... à qui appartient la ville? AMR
Bienne

La ville de Bienne a-t-elle politiquement mal digéré son bilinguisme? Le couperet tombera dimanche lors des élections au Municipal (exécutif) et au Conseil de Ville (délibératif). La majorité germanophone de la population (57%) pourrait infliger un camouflet aux Romands de la capitale seelandaise. En effet, des deux Welches (Romands) en place sur les cinq membres de l’exécutif, il pourrait n’en rester qu’un, le socialiste Cédric Némitz ne se représentant pas.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion