Vaud

Militants du climat condamnés en appel

La Cour d’appel a écarté le motif d’état de nécessité retenu par le juge de première instance pour justifier la partie de tennis disputée par les jeunes dans les locaux de Credit Suisse. Les activistes feront recours au Tribunal fédéral.
Militants du climat condamnés en appel
Les soutiens s'étaient mobilisés pour les douze activistes du collectif Lausanne Action Climat (LAC) ce jeudi 24 septembre. SKN
Procès climatique

L’urgence climatique ne justifie pas d’occuper les locaux d’une banque et d’y rester malgré les injonctions de la police de quitter les lieux. C’est le verdict de la Cour d’Appel qui condamne les douze activistes ayant joué une partie de tennis dans une succursale de Credit Suisse le 22 novembre 2018. Contrairement à la première instance, les trois juges ne retiennent pas l’état de nécessité licite, qui permet d’enfreindre la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion