Neuchâtel

Partie remise pour le LAC

Le LAC évacue un bâtiment cantonal squatté depuis jeudi. Mais ne désarme pas.
Partie remise pour le LAC
Le bâtiment du futur centre d'intégration du canton de Neuchâtel à la rue de la Cure 3 a été rendu à son propriétaire, l'Etat de Neuchâtel. (photos: Stéphane Ballmer)
culture alternative

L’opération coup de poing menée depuis jeudi dernier par le Laboratoire autogéré de création (LAC) aura tenu en tout cinq jours à la rue de la Cure à La Chaux-de-Fonds. Sommés par les autorités cantonales de quitter jusqu’à lundi soir 18h00 le bâtiment squatté, la dizaine d’occupants-tes s’est exécutée sans broncher. Mais non sans réitérer non plus dans un communiqué diffusé hier l’urgence de leur situation. A fin octobre, ceux-ci

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion