Neuchâtel

Le L.A.C au chaud cet hiver

Le laboratoire autogéré de création (L.A.C), lieu phare de la scène alternative, occupe une maison appartenant au canton. Les autorités viennent d’entrer en matière pour une solution temporaire.
Le L.A.C au chaud cet hiver
Le Conseil d’Etat a accepté de négocier une solution temporaire afin que le collectif du Laboratoire autogéré de création (L.A.C) ne se retrouve pas à la rue à la fin du mois. JJT
La Chaux-de-Fonds

A l’abri d’une petite bruine, Camille, Gabriel, Mathias et Megane* accueillent leurs visiteurs sous le porche d’une maison cossue, entourée d’un énorme parc. Ils écrasent une cigarette avant de pénétrer dans leur nouveau refuge, une villa inoccupée appartenant au canton de Neuchâtel. A l’extérieur, de grandes banderoles affichent la couleur. Les slogans «Maison vivante» et «Culture pour tous-tes» flottent au vent. Dans une grande chambre parée de boiseries, leurs yeux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion