Suisse

Le Tessin sous pression

Selon les sondages, une majorité de Tessinois pourrait bien accepter l’initiative «Pour une immigration modérée» le 27 septembre prochain. Dumping salarial et chômage des jeunes sont pointés du doigt.
1
Un nombre croissant d’entreprises attribue les nouveaux postes à de jeunes Italiens et Italiennes plus flexibles, qualifiés ou expérimentés. Dans tous les cas, à des salaires moins élevés. KEYSTONE
Libre circulation

Le Tessin pourrait bien être le seul canton à voter contre la libre-circulation le 27 septembre prochain. Que se passe-t-il au sud des Alpes ? «La pression sur les salaires est très forte. Les frontaliers sont très mal payés, alors qu’ils représentent 27% de la main d’œuvre», explique Benedetta Rigotti, porte-parole de OCST, plus grand syndicat du canton. > Notre dossier complet sur les votations fédérales du 27 septembre En

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion