Genève

Le PLR veut garantir l’intégrité numérique

La formation lance une initiative pour inscrire dans la Constitution la protection des données personnelles sur internet.
Le PLR veut garantir l’intégrité numérique
Sur internet, les citoyens sont en position de faiblesse et il est compliqué de faire valoir ses droits, estime le PLR. KEYSTONE
Initiative

«Toute personne a le droit à la sauvegarde de son intégrité numérique.» Le Parti libéral-radical (PLR) veut introduire un tel article dans la Constitution genevoise. Hier, il a lancé une initiative populaire constitutionnelle que la formation qualifie de «non partisane». Il a quatre mois pour récolter 8500 signatures valables. L’intérêt citoyen de la démarche devrait lui permettre d’être fédératrice, estime Bertrand Reich, président de la formation genevoise. «Notre monde devient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion