Suisse

«C’est le serpent qui se mord la queue»

Deux comités référendaires s’opposent aux nouvelles déductions pour garde d’enfants. La gauche dénonce une «arnaque fiscale». Explications de la socialiste Ada Marra.
«C’est le serpent qui se mord la queue»
La réforme en votation touchera uniquement les familles qui paient l’impôt fédéral direct. KEYSTONE
Fiscalité

Instaurer une politique familiale par le biais de déductions fiscales: une fausse bonne idée? Assurément, estime la gauche, qui s’oppose à la modification de la loi sur l’impôt fédéral direct (IFD) soumise au référendum le 27 septembre. Le Conseil fédéral et le parlement souhaitent relever les déductions possibles afin d’«améliorer le budget familial» et d’encourager les deux parents à poursuivre leur activité professionnelle. La conseillère nationale vaudoise et socialiste Ada

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion