Suisse

L’ombre de 1993 plane

Tout comme la guerre en ex-Yougoslavie a servi à l’argumentaire sécuritaire lors du vote sur l’achat des F/A-18 en 1993, le gouvernement et la droite veulent transformer le scrutin du 27 septembre en un plébiscite pour ou contre la défense nationale.
L’ombre de 1993 plane 2
Le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) avait récolté 500'000 signatures en un mois contre l’achat des F/A-18 actuels. KEYSTONE / ARCHIVES
Avions de combat

«C’est un jeu d’ombres chinoises», lâche Tobia Schnebli. La votation de 1993 «Pour une Suisse sans nouveaux avions de combat» se reflète ci et là dans celle du 27 septembre. A l’époque, le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) avait récolté 500’000 signatures en un mois contre l’achat des F/A-18 actuels. L’initiative avait été au final refusée par 57% des votant-es. Au front il y a trente ans pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion