Suisse

Une cohérence qui fait défaut

Une étude mandatée par des ONG montre que la politique extérieure suisse n’est pas en phase avec ses engagements envers les paysans.
Une cohérence qui fait défaut
La Suisse devrait procéder à un examen minutieux et déterminer l’impact des accords de libre-échange, déjà en vigueur ou en préparation, sur les familles paysannes en Suisse et dans les pays signataires. KEYSTONE
Libre échange

La Suisse doit améliorer la cohérence de sa politique extérieure avec ses engagements internationaux concernant les droits des paysans, montre une étude mandatée par plusieurs ONG. Il s’agit notamment d’analyser l’impact des accords de libre-échange dans ce domaine. La Suisse a joué un rôle clé dans les négociations qui ont abouti à la Déclaration de l’ONU de 2018 sur les droits des paysans – un instrument international qui permet à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion