Société

Un accord qui fait peur

En pleine crise autour des incendies en Amazonie, la Suisse et l’AELE signent un accord avec le Mercosur .
Un accord qui fait peur
Un vaquero conduit un troupeau vers le marché central de Buenos Aires. La possible importation massive de viande de bœuf en Suisse inquiète les paysans et les Verts. Ces derniers parlent de référendum. KEYSTONE
Libre échange

L’accord signé ce week-end à Buenos Aires entre les pays de l’AELE, dont la Suisse, et les pays sud-américains du Mercosur suscite la controverse: l’Union suisse des paysans (USP) «ne sait pas si elle pourra le soutenir» et les Verts annoncent déjà un référendum. En revanche, les milieux d’exportation de l’industrie non agricole applaudissent. Le président brésilien Jair Bolsonaro a été l’un des premiers à se féliciter de la signature

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion