International

Une présidence de l’UE chamboulée

A partir du 1er  juillet, l‘Allemagne présidera l’UE pour 6 mois. Son objectif: venir en aide à l’économie.
Une présidence de l’UE chamboulée
Emmanuel Macron a rencontré lundi Angela Merkel au château de Meseberg pour discuter de la relance européenne. KEYSTONE
Union européenne

Merkel et Macron, la chancelière allemande et le président français, unis et réunis lundi soir au château de Meseberg en banlieue de Berlin pour une dernière séance de travail avant la présidence allemande de l’Union européenne. La rencontre était bien sûr destinée à montrer qu’en ces temps de crise hors norme, l’attelage des deux plus grands pays de l’UE, le «moteur de l’Europe», est de retour, prêt à donner toute

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion