Actualité

Berne sur la liste grise des paradis fiscaux

Les ministres des finances de l’UE ont intégré la Suisse sur la liste de surveillance, où figurent des pays qui ont pris des engagements qui doivent être suivis.
Union européenne

Les ministres des Finances de l’Union européenne (Ecofin) ont adopté mardi leur liste noire de dix-sept paradis fiscaux. Si la Suisse ne figure par sur cette dernière, elle intègre la liste dite «grise», aussi appelée liste de surveillance («watch list»). La liste noire comprend des pays qui, malgré dix mois de discussions, n’ont pas pris les engagements nécessaires. La liste grise compte, elle, 47 pays, selon le ministre français de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion