International

Du microplastique dans l’Antarctique

Des scientifiques ont retrouvé du polystyrène dans les entrailles de minuscules arthropodes terrestres, révélant la pollution de l’un des écosystèmes terrestres les plus reculés au monde.
Du microplastique dans l'Antarctique
Les scientifiques se sont penchés sur la situation des côtes de l'île du Roi Georges, une des régions "les plus contaminées" de l'Antarctique en raison de la présence de stations de recherche scientifique, d'infrastructures militaires et même de tourisme. KEYSTONE
Environnement

Les microplastiques s’infiltrent partout dans les océans du globe : ils polluent même l’un des écosystèmes terrestres les plus reculés, en Antarctique, selon une étude publiée mercredi. Des scientifiques ont en effet retrouvé des fragments de polystyrène dans les entrailles de collemboles, minuscules arthropodes terrestres, selon l’article publié dans la revue Biology Letters. Des particules de plastique ont déjà été découvertes dans des organismes vivants aux quatre coins des océans,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion