Solidarité

Vaccin: «le marché du siècle»?

Faute d’imposer des règles à l’industrie, la prévention du Covid-19 risque d’être réservée aux populations les plus aisées de la planète, prévient Germán Velásquez, ex-directeur à l’OMS.
Vaccin: «le marché du siècle»? 1
"Plusieurs chefs d’Etats, dont le président Emmanuel Macron, et le secrétaire général de l’ONU ont affirmé que les futurs médicaments et vaccins contre le Covid-19 doivent être des biens publics mondiaux et donc tomber dans le domaine public. " KEYSTONE
Covid-19

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion