International

Les visons chinois à l’origine du Covid?

Le «chainon manquant» entre la chauve-souris et l’humain pourrait bien être le vison – le chien viverrin est également suspecté. Ceci expliquerait la volonté de la Chine de verrouiller l’information scientifique.
Les visons chinois à l’origine du Covid?
Avec ses 3000 élevages de visons, dont certains dépassent les 100'000 têtes, la Chine est le plus grand producteur mondial de fourrure. Quinze millions de visons s’agglutinent dans la seule région du Shandong. KEYSTONE
Covid-19

 Il est stupéfiant qu’un an après ce qui s’annonce comme la plus importante pandémie du siècle écoulé, aucun progrès n’ait été réalisé dans la compréhension de comment le Sars-CoV-2 a pu être transmis à l’humain depuis la chauve-souris, son hôte naturel. Une incertitude qui n’est pas due aux limites de la science, mais bel et bien à l’attitude des autorités chinoises qui depuis un an s’opposent becs et ongles à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion