International

Menaces américaines bis sur l’OTAN

Donald Trump parle de retirer un tiers des soldats américains d’Allemagne dès septembre prochain.
Menaces américaines bis sur l’OTAN
Selon des informations qui ont filtré dans le New York Times, Donald Trump pourrait ordonner le retrait de 9500 soldats américains d’Allemagne et leur déplacement vers la Pologne. KEYSTONE/ARCHIVES
Sécurité 

Donald Trump provoque-t-il une nouvelle fois ses alliés européens de l’OTAN pour des raisons électorales et pour détourner l’attention des manifestations antiracistes? Veut-il aussi punir Merkel qui fait du commerce de gaz avec les Russes et a récemment refusé son invitation pour un G7 improvisé, en juin, à New York? Enfin, quel risque présente les plans attribués au président américain pour la sécurité de l’Europe? Toutes ces questions se posent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion