Genève

Quinze millions pour resserrer les mailles du filet

Le Conseil d’Etat genevois entend aider les travailleurs qui ont perdu leur revenu en lien avec le Covid-19 et qui n’ont eu droit à aucune aide fédérale ni cantonale.
Servage urbain
De longues heures d'attente pour obtenir un sac de nourriture, une image devenue habituelle à Genève. JPDS
Précarité

Depuis des semaines, les associations et syndicats demandaient que le canton de Genève débloque une aide financière pour les travailleurs qui, privés de revenus en lien avec l’épidémie de Covid-19, ne bénéficiaient d’aucune aide fédérale et cantonale. A commencer par les employées domestiques, avec ou sans papiers, nombreuses à faire la queue aux Vernets chaque samedi pour obtenir un cabas de vivres (lire ci-dessous). Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat en charge

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion