Genève

Quatre condamnations, une relaxe

Le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains a condamné quatre des cinq prévenus à des peines de quatre à huit ans de prison pour l’agression de cinq femmes à la sortie d’une discothèque à Genève.
Quatre condamnations, une relaxe
Pour les parties civiles, Me Saskia Ditisheim a dénoncé «le déferlement de violences sexistes» lors de cette fin de nuit d’été. «Ce ne sont pas seulement les témoins qui ont été sidérés. Tout Genève a été sidéré!», a-t-elle relevé. KEYSTONE
Justice 

Mercredi soir, le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains, en France, a condamné quatre hommes à des peines allant de quatre à huit ans d’emprisonnement pour l’agression de cinq jeunes femmes à la sortie d’une discothèque à Genève. Un cinquième prévenu a été relaxé. L’affaire avait fait grand bruit en Suisse. Le 8 août 2018, vers 05h00 du matin, une altercation survenait à la sortie de l’établissement de nuit Le Petit Palace

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion