Scène

Anne Papilloud, au service des artistes

La secrétaire générale du Syndicat suisse romand du spectacle est à l’écoute des acteurs culturels, dont elle défend d’autant plus les droits en ces temps de crise.
Au service des artistes
Anne Papilloud et son chien Chip. Jean-Patrick Di Silvestro / Le Courrier
Portrait

Derrière l’écran du smartphone, Anne Papilloud ­arbore toujours ses cheveux rouges, qu’elle a commencé à teindre au henné à 13 ans, en pleine vague New Wave. Elle ne jouait pas pour autant dans un groupe de rock expérimental. «Je n’ai aucun talent artistique, que dalle. De la cuisine à la couture ou l’écriture, en passant par le dessin, je suis nulle en tout. J’ai un esprit uniquement analytique.» En revanche,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion