Scène

Armand Gatti, poète arborescent

POÉSIE Hôte de la Semaine de la francophonie suisse, le dramaturge, journaliste et cinéaste de 85 ans fait entendre sa voix puissante et esquisse ses mythologies.
DR
Portrait

Hôte de la Semaine de la francophonie, le dramaturge, journaliste et cinéaste de 85 ans fait entendre sa voix puissante et esquisse ses mythologies. «Il est plus difficile de raconter Gatti que de peindre l'oiseau de Prévert», a prévenu un jour Marc Kravetz, son biographe. A raison. Plus difficile que de peindre l'oiseau ou, pourquoi pas, tenter de résumer la Bible. Drôle d'idée à propos d'un fils d'anarchiste; c'est que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion