Suisse

Chaud-froid pour les grands-parents

Les grands-parents peuvent prendre leurs petits-enfants dans leurs bras, mais pas s’en occuper.
Chaud-froid pour les grands-parents
Les grands-parents peuvent revoir leurs petits-enfants, mais pas les emmener seuls admirer les canards. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Déconfinement

Daniel Koch, le Monsieur Corona de la Confédération, a probablement suscité autant de joie que de perplexité lundi: l’annonce selon laquelle les grands-parents peuvent à nouveau prendre leurs petits-enfants dans leurs bras a immédiatement été suivie d’un grand «mais»: dans les bras oui, mais pas davantage. Garder les bambins reviendrait à prendre trop de risques en raison du contact avec les parents. Le responsable de la division Maladies transmissibles de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion