Musique

Le blues peul de Kara Sylla Ka

Son septième opus s’ouvre sur des morceaux très blues pour finir avec des chansons plus africaines.
Le blues peul de Kara Sylla Ka
Afrique de l'Ouest

Kara Sylla Ka, continue de tracer sa route en conciliant les deux faces de sa trajectoire. D’un côté ses racines peules, empreintes d’un blues africain caractéristique, de l’autre ses collaborations musicales avec ses amis suisses. Sur ce septième opus, il rend hommage à certains de ses mentors, Cheikh Anta Diop, intellectuel et homme politique sénégalais, connu pour son combat de revalorisation de la culture africaine à l’heure des indépendances, ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion