Religions

«La situation rend humble»

La pandémie actuelle corsète le travail des aumôneries hospitalières et interroge sur l’importance du soutien spirituel. Tour d’horizon dans les hôpitaux romands.
«La situation rend humble»
Au Centre hospitalier universitaire vaudois, les accompagnants spirituels ont vu leur accès aux patients et aux services maintenu. KEYSTONE
Covid-19

«Tout s’est arrêté le 13 mars», déplore Daniel Nagy, aumônier protestant à l’hôpital de Fribourg, date qui marque le début du confinement en Suisse. Pour lui et pour la plupart de ses collègues affectés au secteur hospitalier, la pandémie a marqué un net coup de frein à leur activité, qu’elle questionne et transformera peut-être. La tablette est devenue un outil de communication incontournable. D’accompagnants, ils et elles sont devenus des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion