Religions

Une opposition minoritaire mais dure

Alors que les antivaccins se font entendre dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, c’est l’occasion d’interroger les liens entre cette méfiance et diverses croyances spirituelles.
Une opposition minoritaire mais dure
«On trouve ici ou là le nom de Dieu sur certains tracts, mais c’est résiduel par rapport à la masse de ceux qui concernent les deux béhémoths de l’antivaccinisme contemporain: Big Brother et Big Pharma», explique l’historien Laurent-Henri Vignaud. KEYSTONE
Vaccins

Alors que débute la campagne de vaccination contre le coronavirus, les antivaccins envahissent l’espace public, à grands coups de messages militants et autres vidéos contestataires. Parmi les arguments, se mêlent tout à la fois la méfiance à l’égard des entreprises pharmaceutiques et autres institutions, mais aussi des réticences d’ordre éthique religieuse. Mais quel est la part réelle de la religion au sein de cette contestation? Pour l’historien français Laurent-Henri Vignaud,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion