Culture

Bienvenue chez soi

Vécu par tous sans distinction, le confinement forcé met en évidence des inégalités spatiales. Dans les coopératives d’habitation, la culture du vivre ensemble démontre ses vertus.
Bienvenue chez soi
Les bénéfices du dedans s’estompent à mesure que disparaissent ceux du dehors: l’un ne va pas sans l’autre. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Habitat

L’essayiste et journaliste Mona Chollet, dans Chez soi, une odyssée de l’espace domestique (Zones, 2015, en accès libre ici), faisait l’éloge de l’esprit casanier, de «ces plages de temps où on n’est plus là pour personne», moments passés à se ressourcer en rêvassant, en se cultivant ou en cuisinant pour ses proches. Une façon d’échapper au tumulte du monde pour mieux y revenir. Repli tactique plutôt qu’oisiveté stérile, essentielle à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion