Cinéma

Vents de révolte à la Berlinale

Au Festival de Berlin, quatre films traversent deux siècles de soulèvements et de bouleversements ­historiques. Deux documentaires du Panorama s’intéressent par ailleurs à la Russie.
Vents de révolte à la Berlinale 1
Film brésilien présenté en ­compétition, "Todos os ­mortos" se penche sur ­l’héritage de l’esclavage. HÉLÈNE LOUVART/ DEZENOVE SOM E IMAGENS
Festival 

Première édition dirigée par Carlo Chatrian et Marietta Rissenbeek, la 70e Berlinale se termine samedi. Révoltes populaires et luttes sociales étaient au cœur de plusieurs films, en compétition ou dans les sections parallèles. Des Amériques au Maghreb, parcours en quatre étapes. Colonie française de Saint-Domin­gue, 1791. Dans la future Haïti, les esclaves se révoltent, menés par Toussaint Louverture. A l’enseigne du Forum, Ouvertures évoque l’œuvre et l’héritage politique du général révolutionnaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion