Genève

«Score n’avait aucune chance d’aboutir»

Le Conseil d’Etat veut élaborer une nouvelle réforme de la grille salariale de la fonction publique, plus transparente. Après dix ans de travaux laborieux, il abandonne le projet Score.
«Score n’avait aucune chance d’aboutir» 1
Les HUG sont l'un des plus grands employeurs de l'Etat de Genève. JPDS/ARCHIVES
Fonction publique

Score, c’est mort. Mercredi, le Conseil d’Etat genevois a annoncé l’abandon du projet de refonte de la grille salariale de l’Etat et du secteur subventionné. Score, pour «Système compétence, rémunération, évaluation», concernait plus de 50’000 salariés. > Lire aussi notre édito: Score est mort «Le Conseil d’Etat a constaté le manque d’adhésion de la part des associations représentatives du personnel et le déficit de confiance que les gouvernements successifs ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion