Neuchâtel

Le délit de solidarité sur la table

Le pasteur, poursuivi pour avoir aidé un Togolais dont la demande d’asile avait été refusée, sera jugé le 12 mars. Le parlement débattra de la nécessité de changer la loi lors de la session de printemps.
Le délit de solidarité sur la table
Action de solidarité en faveur du pasteur Norbert Valley en avril 2019. KEYSTONE
La Chaux-de-Fonds

Jeudi, Norbert Valley a convoqué la presse pour annoncer la date de son procès et faire le point sur la situation du «délit de solidarité» en Suisse. Plus de deux ans après avoir été interpellé par la police, le pasteur sera jugé par le Tribunal de police des Montagnes et du Val-de-Ruz, le 12 mars. Il est poursuivi pour avoir «facilité le séjour illégal d’un ressortissant étranger». A La Chaux-de-Fonds,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion