Culture

Récit des affres d’une guerre

Le Suisse Matthias Bruggmann expose au Musée de l’Elysée une série de clichés réalisés en Syrie entre 2012 et 2017. Une couverture impressionnante, réalisée sans manichéisme.
Récit des affres d’une guerre
La piscine de l’hôtel Al-Khair, «auréolée» de fumée d’obus, le 11 septembre 2013. Matthias Bruggmann / Elysée / galerie Polaris
Photographie

Al-Khair. Entendez, abondance. Le mot s’inscrit en arabe et en bleu sur l’auvent blanc d’une terrasse baignée de soleil. Au premier plan, une piscine; celle d’un hôtel, nommé Al-Khair précisément, où des baigneurs côtoient des jeunes femmes en bikini qui bronzent sur des transats. En toile de fond, un massif montagneux embrumé légèrement par ce qui semble être une nappe de brouillard. N’était l’inscription en arabe, on se serait cru

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion