Genève

Vers la fin de l’occupation du Grütli?

La Ville de Genève propose une solution pour les jeunes migrants non accompagnés.
Vers la fin de l’occupation du Grütli? 2
A la route de Malagnou, le foyer héberge 19 adolescents. JPDS
Migration

La Ville commence à perdre patience face à l’occupation du Grütli, entamée le 13 janvier à l’initiative du Collectif lutte pour les mineurs non accompagnés, selon nos informations. Les militants confirment avoir reçu jeudi une proposition pour répondre au besoin d’hébergement d’urgence des jeunes, en échange d’un départ rapide du centre culturel. Le Conseil administratif devrait communiquer vendredi. «La Ville assure avoir trouvé une solution pour les jeunes avec le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion