Suisse

Nestlé condamné pour harcèlement

Une ex-directrice de la sécurité des aliments du groupe se bat depuis des années pour faire reconnaître le mobbing dont elle a été victime entre 2006 et 2010.
Nestlé condamné dans une affaire de harcèlement
Yasmine Motarjemi se bat depuis plusieurs années pour faire reconnaître le mobbing dont elle a souffert. KEYSTONE/ARCHIVES
Justice

La Cour civile d’appel vaudoise a reconnu la responsabilité de Nestlé dans une affaire de mobbing. Une ex-directrice de la sécurité des aliments du groupe se bat depuis des années pour faire reconnaître le harcèlement moral dont elle a été victime entre 2006 et 2010. En première instance, en 2018, la justice avait déjà reconnu l’existence d’un mobbing exercé par un supérieur de Yasmine Motarjemi, mais elle avait disculpé l’entreprise.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion