Genève

«Il est temps d’agir pour les MNA»

Le collectif Lutte pour les mineurs non accompagnés occupe le centre culturel du Grütli depuis lundi. Il demande un logement digne et un droit à la formation pour les jeunes migrants.
«Il est temps d’agir pour les MNA» 1
Les militants demandent que les autorités genevoises prennent en charge de manière plus conséquente ces adolescents. JPDS
Migrants mineurs

«On ne demande pas la lune, juste une vie digne», affiche une banderole devant le Grütli. Ce lundi à 15h, le collectif Lutte pour les mineurs non accompagnés (MNA) a décidé d’occuper le centre culturel genevois pour une durée indéterminée. Une quarantaine de militants étaient sur place et avaient bien l’intention d’y passer la nuit, rejoints par des jeunes migrants. Ils demandent que les autorités genevoises prennent en charge de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion