Genève

Vingt places pour mineurs non accompagnés

L’Etat hébergera courant octobre des MNA dans un lieu non dévoilé. Les apprentissages en français et math seront renforcés. Réaction mitigée du collectif Lutte des MNA.
Vingt places pour mineurs non accompagnés
Le collectif Lutte des MNA s'était mobilisé pour demander de meilleures conditions d'accueil pour les MNA. A l'annonce du Canton, les réactions des militants sont mitigées. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Requérants mineurs

L’Etat ouvrira courant octobre un lieu d’hébergement destiné aux mineurs non accompagnés (MNA) qui pourra accueillir vingt jeunes de 15 à 18 ans sous curatelle du Service de protection des mineurs. Le Département de l’instruction publique en a informé vendredi les associations qui se sont mobilisées pour dénoncer la mauvaise prise en charge de ces MNA. Le DIP a mandaté la Fondation officielle pour la jeunesse pour remplir cette mission.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion