Neuchâtel

SUGUS arrache un ultime sursis

Les acteurs sociaux et culturels installés dans l’ancienne usine Sugus, à Serrières, ont reçu de la part des promoteurs un dernier délai de six mois avant de devoir quitter les lieux.
SUGUS arrache un ultime sursis
Plusieurs acteurs de la scène sociale, culturelle et économique neuchâteloise sont installés sur l’ancien site de production des bonbons Sugus. DR
Culture

Les promoteurs de Tivoli Center, un projet visant à entièrement réaménager un quartier de Serrières, ont proposé mercredi aux utilisateurs de l’ancienne usine Sugus un délai de six mois pour permettre aux acteurs sociaux et culturels de se reloger. Ceux-ci avaient été initialement sommés de rendre les clefs des locaux le 8 janvier. Cette proposition a été faite après que le Syndicat unitaire général des usines Suchard (S.U.G.U.S) regroupant les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion