Suisse

Psychédéliques sur le divan

Les propriétés thérapeutiques des hallucinogènes intéressent à nouveau les psychothérapeutes.
Psychédéliques sur le divan
ADOBE STOCK / IMAGE D'ILLUSTRATION
Santé

Paranoïa, excès, débauche: dans l’imaginaire collectif, les substances telles que le LSD, la MDMA ou la psilocybine sont souvent associées à des comportements problématiques, voire à un risque de ­dépendance. Pourtant, les hallucinogènes – comme on a également coutume d’appeler ces substances psychoactives – ont recommencé à faire l’objet, depuis la fin des années 1990, de recherches scientifiques sur leur potentiel intérêt curatif, domaine de la psychothérapie en tête. Alors

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion