Genève

Le syndicaliste accusé de harcèlement suspendu

Accusé de comportements inadéquats par des collègues féminines, un secrétaire syndical d’Unia a été suspendu et fait l’objet d’une enquête interne visant à établir les faits.
La santé mentale, enjeu majeur du travail
Image d'illustration. KEYSTONE
MeToo

On l’aurait affublé du surnom «DSK», en référence à Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur du Fonds monétaire international multiplement accusé de harcèlement sexuel. Lui, c’est un secrétaire syndical d’Unia Genève. Derrière son engagement militant, cet homme aurait eu une attitude inappropriée envers des collègues et des partenaires de travail féminines. Un secret de polichinelle dans le microcosme syndical genevois, à en croire les témoignages que Le Courrier a recueillis et ceux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion