Suisse

«Le plaisir de lire est à encourager»

La Suisse recule dans l’étude PISA 2018. Le niveau de lecture des élèves préoccupe Samuel Rohrbach.
«Le plaisir de lire est à encourager»
Entre les livres et les écoliers suisses, c’est un certain désamour qui semble s’installer. KEYSTONE/ARCHIVES
École

Bien, mais peut mieux faire. Toutes disciplines confondues, les résultats des élèves suisses âgés de 15 ans régressent d’après l’étude PISA 2018 publiée ce mardi. S’ils restent au-dessus de la moyenne des pays de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) en sciences naturelles avec 495 points (–10 par rapport à la précédente étude datant de 2015) et en mathématiques avec 515 points (–6), le niveau de lecture

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion