Genève

Les parents pour six semaines en été

Des vacances d’automne et de printemps plus longues, un congé estival réduit: les associations de parents veulent un calendrier plus respectueux des élèves. Le DIP se dit ouvert sur sept semaines en été.
Les parents pour six semaines de congé en été
Marjorie de Chastonnay, députée verte et enseignante au primaire, remarque qu’après la pause estivale, les enseignants passent beaucoup de temps à reprendre des notions oubliées durant des vacances qu'elle estime trop longues. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
École

Deux semaines de congé suivant sept à huit semaines de cours. Voilà la proposition de refonte du calendrier scolaire des associations de parents. Ce rythme d’apprentissage, plus régulier et harmonieux, est préconisé par les chercheurs en chronobiologie et en chronopsychologie, affirme la Fédération des associations de parents d’élèves (Fapeo) dans son dernier bulletin d’information. Le Département de l’instruction publique (DIP), lui, se dit ouvert à la possibilité de passer de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion