Scène

Sous le signe de Montaigne

Au Grütli, à Genève, avec Cœur luxuriant et atteint, Mathias Glayre se considère dans la spontanéité même des ­impulsions du monde.
Sous le signe de Montaigne
Mathias Glayre, concepteur et protagoniste de "Cœur ­luxuriant et atteint". DORTHÉE THÉBERT
Théâtre

En mettant en scène l’artiste frappé de crise de la quarantaine, Cœur luxuriant et atteint, visible au Théâtre du Grütli, à Genève, use de recettes éprouvées dans la chronique intime – nous sommes proches des univers de Nanni Moretti ou Woody Allen. Un être se cherche et se disperse au fil de pensées et réflexions librement associées. Les Essais de Montaigne forment la source essentielle du performeur et dramaturge genevois Mathias

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion