Scène

Lumière sur l’avenir du monde

A Genève, pour les 50 ans de la FGC, la Compagnie 100% Acrylique crée avec des jeunes un saisissant spectacle de sensibilisation.
«Dans la peau du monde» se base sur les infos données par les associations membres de la FGC. HADRIEN HANER
Théâtre

Dans le flot d’horreurs médiatiques où sombre l’humanité, Nathalie Jaggi et Evelyne Castellino nagent à contre-courant. Dans la peau du monde, créé jeudi dernier au Théâtre Forum Meyrin, et interprété par une vingtaine de jeunes entre quinze et vingt ans, n’épargne pas au public les voix de la détresse et de l’indignation. Mais il porte surtout un courageux message d’espoir. Cette année marque le cinquantième anniversaire de la Fédération genevoise

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion