Scène

A l’Arsenic, Hulul défie l’inattendu

Classique de la littérature jeunesse adapté par Aurélien Patouillard, Hulul amuse et touche par sa fibre sensible, poétique et philosophique.
A l’Arsenic, Hulul défie l’inattendu
La comédienne et danseuse Marion Duval incarne le personnage espiègle et désinvolte d’Hulul. DOROTHÉE THÉBERT-FILLIGER
Théâtre

Il est des ouvrages qui marquent plus que d’autres dans l’enfance. Pour Aurélien Patouillard, Hulul, ce vieux hibou solitaire dessiné par l’Américain Arnold Lobel (1933-1987) est de ceux-là – votre chroniqueuse citerait, elle, son Magicien des couleurs. Car il y a chez l’illustrateur cette manière fascinante d’interroger le réel pour mieux le déconstruire. Pourquoi ne peut-on pas se trouver à la fois en haut et en bas de son escalier, se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion