Lecteurs

Absence de volonté

Jean Szabo réclame un oui déterminé à l’initiative populaire 163 «Pour un pilotage démocratique de l’aéroport de Genève-Reprenons en main notre aéroport» (IN 163).
Aéroport de Genève

Surprenant de lire les arguments bien faibles des anti-initiative 163, donc de ceux qui sont favorables à l’augmentation du bruit et de la pollution. Ils tentent de nous expliquer que finalement on ne peut rien faire contre Berne. Il n’est pas tolérable d’accepter cette absence de volonté de la part de conseillers administratifs. Ils devraient faire tout leur possible pour diminuer les nuisances sonores et la pollution de l’air imposées à leurs concitoyens! Un conseiller administratif se doit de retrousser ses manches et se battre pour améliorer sans cesse la qualité de vie des habitants de sa commune, et accessoirement de ses électeurs. Se retrancher derrière «l’économie» alors que l’on sait pertinemment que le nombre de vols va augmenter de 50 000 d’ici à 10 ans, et donc le bruit aussi, n’est pas un argument crédible.

Vouloir un ralentissement de cette croissance entraînant ces nuisances est la moindre des choses. Prétendre qu’il y aura moins de bruit est donc tout simplement faux tout comme prétendre que seuls les Verts sont derrière l’IN 163. Le vice-président du comité est un ancien député PLR, le PDC est pour l’IN 163 et les communes de Bellevue et de Versoix opposées au Plan de développement de l’aéroport ne sont pas des bastions de la gauche ou des Verts.

Quelle tristesse de vouloir s’y opposer et quel décalage avec la réalité! Le contre-projet est juste une fuite en avant et il doit être rejeté sans équivoque. Seul un oui déterminé à l’IN 163 permettra de freiner la détérioration programmée de la qualité de vie des habitants de la rive droite et de préserver la santé de tous les Genevois.

Jean Szabo,
Grand-Saconnex (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Aéroport de Genève

Connexion