Égalité

On ne naît pas homme, on le devient

Les podcasts offrent un espace de liberté à la parole féministe. Dans «Les couilles sur la table», Victoire Tuaillon décrypte les masculinités. Elle sera à Genève pour le festival Les Créatives.
On ne naît pas homme, on le devient
Dans son adaptation pour la scène, "Les couilles sur la table" reprend les thèmes du podcast. Sur scène. Victoire Tuaillon et le réalisateur Quentin Bresson. MARIE ROUGE
Podcasts

Victoire Tuaillon est l’une des voix féministes les plus écoutées de francophonie: lancé il y a deux ans, son podcast «Les couilles sur la table» attire chaque mois 500 000 auditeurices – comme elle les appelle –, dont une moitié d’hommes. La journaliste française de 30 ans y décortique les rapports de domination entre les genres en questionnant la construction des masculinités, dans une stimulante remise en question des catégories

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion