Genève

RFFA: la droite refuse les prolongations

La commission fiscale veut en rester à une taxation partielle des dividendes, telle que discutée dans le cadre de la réforme fiscale des entreprises. Elle refuse aussi l’initiative zéro pertes.
RFFA: la droite refuse les prolongations
Des manifestants ont montré leur opposition à la RFFA, en avril dernier à Genève, à l'occasion de la venue du conseiller fédéral Alain Berset devant les membres de la Fédération des entreprises romandes. KEYSTONE
Fiscalité

C’est sans surprise que la commission fiscale du Grand Conseil a refusé le projet de taxer le 100% des dividendes perçus par les actionnaires qualifiés. Le projet de loi d’Ensemble à gauche, soutenu par le reste de l’Alternative rose-rouge-verte, avait été annoncé par la coalition de la gauche radicale le 19 mai dernier, soit le dimanche même où les Genevois avaient nettement accepté la version genevoise de la RFFA (Réforme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion