International

La rue pousse Saad Hariri à la démission

Treize jours après un soulèvement populaire inédit, le premier ministre libanais a annoncé la démission de son gouvernement.
La rue pousse Saad Hariri à la démission
Devant le portrait de son père assassiné Rafiq Hariri, le premier ministre Saad Hariri a admis se trouver «dans une impasse». KEYSTONE
Liban

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé mardi la démission de son gouvernement. Sa décision fait suite au soulèvement populaire sans précédent qui touche le pays depuis deux semaines. Son intervention a été accueillie par les vivats de la foule qui l’écoutait en direct sur plusieurs lieux de rassemblement, avant que ne retentisse l’hymne national repris à pleins poumons par les manifestants. Des feux d’artifice ont été aussitôt tirés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion