Actualité

L’ex-général Michel Aoun assuré d’accéder à la présidence

Michel Aoun, 81 ans, devrait être élu le 31 octobre par le Parlement libanais, mettant fin à un vide depuis mai 2014. Chassé du pouvoir en 1990, Aoun fut l'un des plus farouches opposants au régime syrien.
Liban

L'ex-général Michel Aoun est assuré de devenir le nouveau président libanais. Il a reçu jeudi l'appui de son adversaire politique, l'ancien Premier ministre sunnite Saad Hariri. L'annonce est vitale puisque le Liban n'a plus de président depuis mai 2014. «Cette décision s'explique par la nécessité de protéger le Liban, l'Etat et le peuple mais elle dépend d'un accord», a déclaré Saad Hariri lors d'une conférence de presse. L'ancien premier ministre,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion