Livres

Regards uniques des frères Henkin

Dans les années 1930, les frères Henkin ont photographié en toute liberté leur quotidien à Leningrad et Berlin.
Regards uniques
Dans les années 1930, Evgeny Henkin à Berlin et Yakov Henkin à Leningrad ont immortalisé en parallèle des milliers d’instants, avec une liberté saisissante et loin de toute propagande. THE HENKIN BROTHERS ARCHIVE ASSOCIATION /ED. NOIR SUR BLANC
Photographie

Scènes de rue ou d’intimité, portraits de femmes et de famille, compétitions sportives, nouveaux loisirs, manifestations politiques et balades dominicales, intérieurs ou grands boulevards: c’est à une plongée émouvante dans un quotidien révolu que nous ­invitent les frères Henkin. Nés dans une famille juive aisée de Rostov-sur-le-Don, privée de ses biens en 1917, Evgeny (1900-1938) et Yakov (1903-1941) étaient animés d’une même passion pour la photographie. Dans les années 1930,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion