Musique

Ventura, mélancolie à trois temps

Le trio lausannois hypersensible célèbre avec Ad Matres ces mères qui donnent la vie. Et dont on ne choisit pas l’héritage.
Mélancolie à trois temps
Grégoire Quartier, Diego Göhring et Philippe Henchoz composent la nouvelle mouture de Ventura. ARNAUD MARTIN
Rock

On ne l’espérait plus, il est arrivé à la toute fin de l’été, discrètement, dans le tumulte des cartables et la saturation des réseaux par le flux informationnel. Le nouvel album de Ventura, le quatrième à l’actif du trio lausannois, est édité par un label local amoureux de vinyle, Vitesse Records (Pony del Sol, Yellow Teeth, Kassette). Ad Matres, comme son nom l’indique, rend hommage aux mères, en particulier à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion