Genève

L’image de la voiture se dégrade

Le Poly de Lausanne met en évidence, au sein de la population du Grand Genève, un désamour de la voiture au profit des transports publics et du vélo.
Mobilité: l’avenir est au vélo
16% des sondés, actuellement automobilistes, affirment qu’ils pourraient se mettre au vélo dans les années à venir. JPDS
Mobilité

La population du Grand Genève est devenue multimodale. Elle ne se déplace plus exclusivement en voiture, conclut le Laboratoire de sociologie urbaine de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Dans le cadre d’une enquête sur la mobilité au sein du Grand Genève, il a interrogé plus de deux mille personnes sur leurs habitudes en matière de transport. Il en ressort que l’image de la voiture continue de se dégrader. En

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion