Vaud

Agresseurs et victimes en dialogue

En octobre, le canton lancera un projet-pilote de dialogue entre auteurs et victimes dans une prison vaudoise pour jeunes délinquants.
Agresseurs et victimes en dialogue
C'est dans l'établissement de détention pour mineurs des Léchaires, à Palézieux, que démarre cet automne le projet-pilote. KESYTONE/Jean-Christophe Bott
Justice 

Le canton de Vaud lance dès cet automne un projet-pilote de «dialogues restauratifs» qui consiste à mettre en relation victimes et détenus. Le projet se déploiera dans la prison des Léchaires à Palézieux et impliquera des jeunes de 18 à 22 ans. Rencontres, médiations, échanges entre victimes et auteurs, tout cela fait partie de ce qu’on appelle la justice «restaurative» ou «réparatrice». De nombreux outils existent. Le canton a décidé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion